Colloque
-A +A
09.09.2021 to 11.09.2021

Rencontres de l’abbaye royale de Fontevraud

manifestation organisée par un membre associée  ICT

Anne-Emmanuelle Demartini (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne / ICT)
Avec la participation de : Alain Corbin, Philippe Artières, Pierre Birnbaum, Anne Carol, Jean-Jacques Courtine, Pierre Karila-Cohen, nne-Emmanuelle Demartini, Corinne Legoy, Judith Lyon-Caen, Hervé Mazurel, Pascal Ory, qui devra nous quitter samedi matin, Yann Potin , Martin Rueff , Tiphaine Samoyault, Jean-Louis Tissier, Anouchka Vasak, Georges Vigarello, Julie Wolkenstein, lectures par Yves Arcaix.

Présentation

 Pour Alain CORBIN

Comment l’étude des sensibilités, des émotions et des représentations renouvelle-t-elle en profondeur la connaissance du passé ? Pour les 12e rencontres littéraires de Fontevraud, l’Abbaye Royale et la MEET (Maison des écrivains étrangers et traducteurs de Saint-Nazaire) vous proposent trois journées de débats et d’échanges scientifiques dédiées à l’historien Alain CORBIN.

Alain CORBIN/ La quête subtile d’un monde disparu 

Historien des cultures sensibles, Alain CORBIN a construit, en une quarantaine d’années, livre après livre, une œuvre unique qui a modifié notre regard sur le XIXe siècle français et bousculé la manière de faire de l’histoire. Il a abordé en pionnier des champs de recherche encore peu explorés, comme le corps, la sexualité, la masculinité ou le paysage. Et quand il s’est confronté aux domaines ou aux genres classiques de l’histoire (le monde rural, l’histoire politique, la monographie régionale, la biographie), c’est en les étudiant autrement ou en les subvertissant. Constamment – et non sans malice –, il invente des objets d’histoire surprenants : grâce à lui, les odeurs, les cloches, le silence même, l’herbe ou la pluie, le modeste sabotier englouti dans l’oubli ont acquis une dignité historique. 

Mais en s’aventurant à l’écart des sentiers battus, Alain CORBIN joue avec les limites de la connaissance historique.  Reconstituer les manières de percevoir, de sentir, de ressentir des hommes et des femmes qui nous ont précédé et repérer leurs évolutions, n’est-ce pas côtoyer l’impossible ? Plusieurs spécialistes de divers horizons, collègues, amis, élèves ou lecteurs, échangeront sur l’œuvre de l’historien, en sa présence. Ils en exploreront les généalogies et les géographies, en discuteront les apports et les défis. Cette édition 2020 des Rencontres de Fontevraud propose une réflexion sur l’histoire telle qu’Alain CORBIN la conçoit, c’est-à-dire une plongée au cœur de l’étrangeté du passé. Elle est placée sous la direction littéraire d’Anne-Emmanuelle Demartini, professeure d’histoire contemporaine à l’université Sorbonne Paris Nord et spécialiste des imaginaires du crime.  

 Alain CORBIN/ L’écrivain de l’histoire

Admiré par ses pairs, Alain CORBIN est aussi un auteur dont les livres sont lus par un large public en France et à l’étranger. Historien le plus original de sa génération, il est peut-être le plus littéraire de tous. Consacrer les rencontres de Fontevraud à Alain Corbin c’est donc également entrer dans la fabrique du texte historique et questionner la frontière entre histoire et littérature. Comment Alain CORBIN utilise-t-il les œuvres littéraires et comment ses travaux trouvent-ils un écho chez les écrivains ? Quels jeux entre érudition et imagination ? Dans quelle mesure le style de l’historien participe-t-il à la production du savoir ? Sous la forme conviviale propre au lieu, tables-rondes, dialogues, ateliers, lectures, conférences, se succèdent et s’entrecroisent, éclairant par l’écoute et le débat, la poétique de l’histoire

voir le programme : http://www.meetingsaintnazaire.com/-2020-Pour-Alain-Corbin-.html?debut_articles=0#pagination_articles